vendredi 30 septembre 2016

Initiation 2016



Une autre année, une autre rentrée scolaire! Le thème de l'initiation cette année était "le temps". Voici un des designs proposés pour le t-shirt officiel.

Les vers de terre qu'on voit partut ici-bas font partie du rituel du département... peut-être ne voulez-vous pas trop en savoir à ce sujet, à moins d'avoir des intérêts culinaires hors du commun!







lundi 20 juin 2016

Le bal de l'empereur, page 21





Ention et damnafer, j'ai en partie utilisé des marqueurs commerciaux pour encrer cette page à la place de mon fidèle rapidographe et même si à l'oeil le résultat est satisfaisant, en grossissant l'image on réalise que leur encre n'a pas exactement le même pouvoir couvrant que l'encre de Chine, résultant en des lignes grises plutôt que noires. Grrr!!! Je le saurai pour la prochaine fois.





(Mine de rien, là, Johann Sebastian Bach vient de révéler toute l'intrigue du Bras d'Orion. Encore heureux que la traduction ne signifie pas grand chose pour nous!!!)



mardi 7 juin 2016

Dagar et l'infini : le tome 2 du Bras d'orion est arrivé!




Aux personnages déjà présentés, Rah, Tondal, Taharqua et Oniria, nous ajoutons maintenant Mierkhan, Manikedek, Sandsar, Alisandre, Muiri, Aldas, Changord, Arielle, Sharid, les Zinzags et les Buveurs de sang. Avec, en coulisse, l’emprereur Haschen VII et l’Argentier Suprême!



L’Ange de la Mort est toujours obsédé par l’idée que Rah soit l’ennemi promis, celui qui doit mettre un terme à son existence plusieurs fois centenaire. Pour mieux endiguer ce péril, il compte convaincre l’empereur lui-même de se joindre à ses efforts pour mettre un terme une bonne fois pour toutes aux rêves de revanche de l’Église du Feu. Pendant ce temps, la flotte impériale livre un titanesque combat contre les Zinzags, une civilisation dont on ne sait que fort peu… à part le fait que ses membres se comportent d’une façon inhumaine et qu’ils semblent extrêmement belliqueux.

En complément, profitant d’un rare moment de tranquillité dans notre épopée, le jovial Tondal raconte sa rencontre avec Rah dans une histoire résolument moins sérieuse que ce à quoi nous sommes habitués.

Le bouquin est imprimé juste comme je le voulais, avec ses noirs bien noirs et pas gris très foncé. Il est disponible sur le site des Éditions Roquefort.



mardi 26 avril 2016

Couverture





Il en aura fallu du temps, mais la couverture du tome 2 du Bras d'Orion est prête. Vous remarquerez que le design est le même que pour le tome 1, en ne changeant que les personnages et la couleur dominante. Ce sera comme ça pour toute la série.

Le tome 2 élargit le théâtre de notre intrigue. Alors que Rah retourne sur Dagar pour voir sa fille Muiri et consulter des individus capables de l'aider à déchiffrer les visions qu'il a eues pendant son affrontement psychiques avec Taharqua, d'autres évènements importants ont lieu dans le reste du bras d'Orion.

La flotte impériale est ainsi fort occupée à repousser la gigantesque flotte d'invasion des Zinzags, un peuple aussi mystérieux qu'incompréhensible, dont la technologie avancée semble irréconciliable avec son comportement barbare. Que viennent chercher les Zinzags dans l'empire de Taranagar?

Au même moment, Taharqua prépare ses prochaines manoeuvres contre Rah. Persuadé que ce dernier est bel et bien le messie pyrriste qui est supposé le conduire à sa perte, l'Ange de la Mort entend bien faire peser tout le poids de la machinerie impériale pour mettre un terme à cette menace une bonne fois pour toute.

Et sur Taranagar, la capitale de l'empire, on prépare une grande assemblée qui réunira toutes les têtes dirigeantes du Bras d'orion : le bal de l'empereur, qui fera l'objet de notre troisième tome.





lundi 18 avril 2016

FBDFQ - dimanche, 17 avril 2016





Un très grand merci à tous ceux qui ont feuilleté, commenté, et bien sûr acheté le Bras d'orion lors du salon du livre!

J'ai pour ma part fait de nombreuses découvertes. Il y a clairement un grand nombre de bédéistes québécois qui ont non seulement du talent et de la détermination à revendre mais aussi une grande intelligence quand il s'agit du monde des affaires (une qualité que je leur envie sans vergogne, en étant personnellement à peu près dépourvu). Je souhaite que cela se traduise par des succès commerciaux égalant les indéniables succès artistiques, parce qu'on ne vit malheureusement pas que de BD et d'eau claire et qu'il serait dommage que tout ce talent ne puisse prospérer comme il le mérite.

Parmi mes coups de coeur, en voici deux que je recommande. Jocelyn Bonnier est en train d'adapter L'idiot de Dostoïevski, en campant l'histoire dans le Québec des années 2000. Une idée brillante, et une réalisation à couper le souffle. Ce sera probablement pour moi LE livre à offrir en 2016.

Dans un tout autre registre, la saga Bulle devrait plaire à tous les amateurs non seulement d'histoires de zombis, mais surtout d'histoires bien menées. Le rythme et le suspense soutenu de ces albums (il y en a déjà six, et la série entière en comptera treize) nous empêche de les déposer avant la dernière page. Et le décor est une fois de plus familier, puisqu'on est à Québec plutôt qu'à New York ou Los Angeles.

Mon passage au salon du livre m'aura coûté plus cher en achats qu'il ne m'aura permis de faire de ventes, mais je en regrette RIEN!



lundi 4 avril 2016

Site officiel




J'aime beaucoup mon alias de "Roquefort Raider" mais soyons honnête : si le but est d'augmenter la visibilité des éditions Roquefort, il me faut vraiment un site qui s'appelle "éditions roquefort".

C'est maintenant chose faite! http://editionsroquefort.com est en ligne!

Je tenais à garder le même bandeau, là-haut, mais il me fallait une image plus large... J'ai donc étendu l'image originale en y ajoutant plus de personnages! (Cette image, en passant, est tirée du tome 3 du Bras d'orion, Le bal de l'empereur. Tous ces quidams s'en vont justement se joindre à la fête).





vendredi 5 février 2016

Le bras d'Orion, tome 2





Le nettoyage des pages est terminé!

Le processus a été beaucoup plus long que prévu, parce qu'après plus de trente ans dans mes cartons, les pages avaient jauni et s'étaient un peu fripées. L'encre avait aussi pâli par endroit et (honte!honte!) j'ai trouvé des fautes d'orthographe qui m'avaient échappé jadis.

Voici à quoi ressemblent les deux premières pages, "remastérisées":









Il reste à préparer les couvertures avant et arrière, à rédiger les pages de matériel complémentaire, et... ce sera prêt!